FESTIVAL FEMMES EN SCENES
 

EXPOSITIONS

ENTRÉE LIBRE

PERFORMANCE PARTICIPATIVE

au Théâtre Francis Gag pendant toute la durée du Festival

 

Chaque spectateur sera invité à inscrire sur un papier spécifique son ressenti du spectacle auquel il viendra d’assister, en UN SEUL MOT ou DESSIN (génial, drôle, original, etc…..). Il devra ensuite déposer ce papier dans l’urne placée dans le hall du théâtre. 
Chaque jour, Mc REGOTTAZ recueille les papiers déposés dans l’urne, et les colle à sa manière afin de décorer la « Robe du Festival », et ainsi habiller progressivement la Femme sculpture. Les flyers de chaque spectacle seront également utilisés. Le but de la performance participative et collective est de créer ensemble une œuvre unique, qui n’appartient qu’au Festival, et qui est la représentation physique et artistique du ressenti des spectateurs et visiteurs pendant 9 jours de spectacles et expositions.

La "Robe du Festival" sera présentée lors de la clôture du Festival.

 


SCULPTURES

Mc REGOTTAZ

"Mc est plasticienne et musicienne. Son travail d'art plastique, avec des matériaux de récupération, raconte la musique, la mode, les femmes...Comme un miroir, une thérapie. Des cordes chantantes du violon jusqu'à la douceur du carton, ce sont toujours ses mains qui sculptent, accordent, ajustent, que ce soient les notes ou les formes."


  


PHOTOGRAPHIES BASSE VISION
SCULPTURES

LAURA HURT

 

Tanagra
exposition Laura Hurt

Lors du Festival, Laura Hurt proposera une exposition de son travail plastique :
Sculptures et Tableaux tactiles en rapport avec Femmes en Scènes
Photographies en Basse Vision en rapport avec Femmes en Scènes
L'expo se nommera ''Tanagra'' (mot désignant une statuette antique en terre cuite représentant une femme).
Laura crée un univers plastique accessible à tous, prenant pour base l'art antique et allant vers le contemporain le plus jusqu'au-boutiste. Ses sculptures sont faites à base de terre glaise et d'acrylique mais aussi par le biais d'installations plastiques, elle sculpte et photographie essentiellement l'essence de la féminité
Elle définit son travail plastique comme de l'Art Post-Contemporain et Post-Féministe, il en va de même pour son théâtre.

http://laurahurt.cabanova.com

 




PHOTOGRAPHIES


Karine TOMASELLI
 

Belles d'Âmes

Karine TOMASELLI dite K, fidèle à sa maxime «Lier l’éthique à l’esthétique, c’est avoir conscience du verbe Être.» est partie à la rencontre de femmes qui donnent leur temps pour des causes caritatives.
Allant de celle qui se bat pour les sans-logis à la clown pour les enfants hospitalisés, en passant par une qui lutte contre l’excision ou le mariage forcé à une autre, aveugle qui donne des cours de musique à des enfants handicapés, le public est amené à découvrir de fortes et belles personnalités déclinées sous forme de portraits.
Photographiées les épaules dénudées, symboles de l’action d’épauler, soutenir, puis redessinées à l’ancienne, ces femmes forment ainsi l’exposition Belles d’Âmes ; un thème qui continue d’évoluer par le nombre de modèles qui augmente grâce aux premières rencontres et les lieux différents dans lesquels la série va être présentée.
Chaque pièce vendue ramène 20% à l’association représentée.
C’est en mars 2016, dans le cadre de la journée internationale de la lutte des femmes pour l’égalité des droits que la mairie de Nice présente la première exposition. Clap deuxième avec l’Aiap UNESCO Monaco, en juin 2016, où la collection se voit alors agrémentée de portraits de présidentes d’association et fondations monégasques.
Après le premier rendez-vous de janvier avec Chambre Belles d’Âmes au profit du Centre Hospitalier Princesse Grace, c'est avec le festival FEMMES EN SCENES que les Belles d'Âmes remontrent le bout de leurs épaules au Théâtre Francis GAG.