Marraine de Femmes en Scènes 2020

Muriel MAYETTE-HOLTZ


 

C’est toujours tellement étrange de parler des femmes lorsque l’on est une femme, c’est si naturel, si vaste d’être une femme… Pourtant nous n’avons jamais eu tant besoin d’en parler que maintenant, pour que leur territoire ne se rétrécisse pas, qu’elles ne soient pas enfermées, camouflées, étouffées. Il y a tant d’espace encore aujourd’hui où la femme est bâillonnée... Le féminin devrait être un complément du masculin, dans l’équilibre parfait d’une rencontre nécessaire.
Les femmes sont si courageuses, multiples, gracieuses, généreuses, plus le temps passe et plus j’aime leur compagnonnage. Mais être une pionnière n’est pas toujours si simple. Je suis la première femme à avoir dirigé la Comédie-Française, la première à avoir dirigé la Villa Médicis, la première à occuper le fauteuil d’un membre libre à l’Académie des Beaux-Arts et les critiques ne m’ont pas épargnée… Je ne suis pas parfaite, heureusement, mais je ne suis pas non plus un démon, malheureusement !

Alors il est important pour moi de soutenir ces femmes, toutes, celles de l’ombre trop modestes, celles de la lumière splendides, celles de l’anonymat uniques et celles que l’on connait, que l’on reconnait, qui nous guident avec plaisir… Vive les femmes !

 

Muriel Mayette-Holtz